Viados

 

 

Au bout du sentier, pousse la porte

Change de monde, pose tes souliers

Le lit t’attend, bonsoir montagne.

Elles étaient deux, autour du feu

Quel chaud repas, merci Espagne.

Chansons de joie, sommeil de plomb

Adieux de l’aube, bonjour montagne

Et souvenirs et nostalgie, finie l’histoire.



C . T (1985)