Il est ...

 



Il est des coeurs sereins

Que rien ne peut troubler

Et des amours de rien

Que tout peut effacer

 

Il est des baisers fous

Et des gestes osés

Que des coeurs d’amadou

Conjuguent au passé

 

Il est des mots si fins

Des regards si troublés

Qu’au paradis enfin

On se croit invité

 

Il est des soupirs vrais

Qui meurent aussitôt

Et de si douces peaux

Qu’on les échangerait

 

Il est de pauvres mots

Des gestes étriqués

Qui sont devenus beaux

Qu’on ne peut oublier


C . T le 19-11-98