Hirondelles

 


Comme des notes alignées

Qui chantent la fin de l'été

Nos messagères du printemps

Manteaux de nuit, ventres dorés

Par un soleil de matinée

Ont bien senti qu'il était temps

Bientôt pour elles de nous quitter

D'aller ailleurs se réchauffer

Et de laisser pour fort longtemps

Leurs nids de terre abandonnés.

Heureux oiseaux qui choisissez

Le paradis pour vos enfants

L'azur serein, enluminé

Qui guidera leurs destinées.

 

C.T le 16 - 08 - 95