Etrange Baiser

 

Ce n’était rien qu’un frôlement

Qu’une caresse non voulue

Qui m’avait pris au dépourvu


Ce n’était rien pour un amant

Qu’un geste pur, inachevé

Qui ressemblait à un baiser


Ce n’était rien qu’un sentiment

Mais cette boucle de cheveux

Depuis ce temps me rend heureux.


T.C le 11-12-98