Haute randonnée pyrénéenne Etape 3

Commentaire 2020

Lorsque l'esprit est débarassé des préoccupations liées à l'itinéraire, à l'horaire, au temps météo, le corps peut exprimer pleinement sa sensorialité, même s'il est fortement éprouvé, ou peut-être, paradoxalement, à cause de cette fatigue qu'il dépasse.

L'allégresse de la marche va de pair avec la sérénité intérieure et l'efflorescence de la contemplation. Passé un seuil de fatigue, la marche perd de son aisance, puis devient pénible et révèle alors l'énormité écrasante de la montagne, nous rappelant à notre humble condition .