Brindilles



Brindilles plurielles , on ne vous connaît pas

Vous mourez anonymes , écrasées sous nos pas

Qui sait vous regarder ? Qui ose vous aimer ?

 

Le bûcheron brutal vous met la tête en terre

Pour allumer son feu , vous brise comme verre

Qui écoute vos cris ? Qui pleure sur vos vies ?

 

Vous sculptiez l'horizon , vous tendiez vers le ciel

Vos feuilles , vos bourgeons , vos tiges emplies de miel

Qui vous a contemplées ? Qui vous a admirées ?

 

Bouches de lumière , phalanges de la terre

Cheveux au vent , filles secrètes et solitaires

Qui vous a reconnues ? Et qui vous a aimées ?